Livraison offerte à partir de 35€ d'achats ! 🚚

Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Les bons gestes à adopter en compostage

2 septembre 2022 – Astuces anti-gaspi & Conseils écolos

Les bons gestes à adopter en compostage

Comme nous vous en parlions dans notre article sur la réduction des déchets grâce au compostage, le compostage permet de transformer des déchets organiques en matière fertilisant grâce à des bactéries et des champignons qui les dégrades. 1,3 milliards de tonnes de denrées alimentaires sont gaspillées chaque année dans le monde et le compostage permet de réduire de 160kg/an/habitant le poids de ses ordures ménagères. Il peut donc être très utile pour aider les consommateurs à améliorer leur impact sur la planète. Néanmoins, pour qu’un compost fonctionne, il y a quelques règles à respecter. Voici donc pour le compostage : les bons gestes à adopter !

compostage : les bons gestes à adopter

Il doit être ni trop sec, ni trop humide, c’est pourquoi il faut lui apporter des déchets variés qui apportent de l’azote (épluchures, tontes de gazon…) et du carbone (feuilles mortes, papier…). A l’ajout de nouveaux déchets, l’idéal et de les mélanger avec ceux en décomposition, cela permet d’aérer le compost et de le rendre homogène. Les déchets de petite taille se décomposent plus facilement, l’idéal est donc de les écraser ou de les broyer.

  • Si votre compost est trop sec, n’hésitez pas à l’arroser (avec de l’eau de pluie de préférence pour éviter le gaspillage).
  • S’il est trop humide, il est possible d’y ajouter des déchets secs, comme des feuilles mortes.
  • Si votre compost sent mauvais n’hésitez pas à l’aérer en le mélangeant.

Mais attention, tous les déchets organiques ne sont pas bons à composter.

Les déchets autorisés

Les déchets qu’il est possible de mettre dans le compost sont variés, vous pouvez y disposer tout ce qui est biodégradable comme des sachets de thé, des épluchures, des déchets verts (feuilles mortes, herbe coupée séchée (attention à la quantité), sciure de bois…), des coquilles d’œufs, du marc de café, peuvent être disposés dans le compost.

Les aliments à éviter

Les épluchures d’agrumes sont à éviter dans un compost car ils ont trop acides. En effet, ce sont des microorganismes qui dégradent les biodéchets, un environnement acide risquerait de les tuer. De plus, toutes les matières non biodégradables comme de la poussière d’aspirateur, de la litière pour chat, du textile, du charbon de bois, de la terre, les graisses alimentaires, noyaux de fruits, os, arêtes, etc ne sont pas à mettre dans un compost.

L’intérêt de composter

Le compost est donc un moyen de réduire considérablement ses déchets tout en les transformants en terreau. C’est donc un moyen de faire des économies, tout en ayant un impact positif sur la planète. Renseignez-vous auprès de votre commune, elle a peut-être mis en place un compost collectif, ainsi vous aurez moins de contrainte pour entretenir le compost. Si vous ne possédez pas assez de plantes ou que vous avez produit trop de compost, n’hésitez pas à demander à votre entourage s’ils en ont besoin.

compostage : les bons gestes à adopter

Vous pouvez donnez votre avis sur notre article : “Compostage : les bons gestes à adopter”, en commentaire.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez nos autres contenus engagés et engageants

nos astuces, recettes, conseils, infos et initiatives écolo

Petit-déjeuner équilibré, existe-t-il un idéal ?

Saviez-vous que 30% des français partent le matin au travail sans avoir pris le temps de prendre un petit-déjeuner ? Pourtant, ce repas reste le plus important de la journée, pour des raisons de santé et de bien-être. Dans cet article, nous vous expliquons...

Le glanage : réduire le gaspillage et faire des économies ?

Avez-vous déjà entendu parler du glanage ? C’est une pratique qui consiste à récupérer les produits invendus ou inutilisés sur les marchés ou sur les terrains agricoles directement après les moissons ! Déjà pratiqué depuis le Moyen-Âge, une fois la moisson terminée,...

La date de durabilité minimum est désormais mieux expliquée

Le 17 novembre 2022, une nouvelle loi a été décrétée sur le caractère consommable des denrées alimentaires. Près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont encore jetés chaque année. Ce décret a donc pour vocation d’informer les consommateurs sur la DDM...

Limiter le gaspillage alimentaire durant les fêtes de Noël

Entre déplacements pour se retrouver en famille, gaspillage alimentaire et surconsommation ; l’impact environnemental des fêtes de Noël n’a cessé d’augmenter au 21ème siècle pour atteindre presque 700kg d’émissions de CO₂/personne (près de la moitié de ce que l’on...

Les alternatives locales à la noix de coco

Vous vous en doutez, la France n’est pas le premier pays producteur de noix de coco… En fait, c’est l’Asie qui est responsable de près de 80% des exportations de ce fruit exotique. L‘Amérique latine et l’Afrique de l’Ouest viennent participer plus faiblement, à...

Bien conserver le pain

Vous êtes vous déjà levé le matin tôt pour acheter du pain, fraichement préparé par le boulanger, et vous êtes retrouvé.e.s à à ne pas savoir quoi en faire plusieurs jours après car il a durcit ? Ce phénomène s’explique par l’eau contenue dans la mie du pain, qui...

3 alternatives locales au café

Êtes-vous déjà allé en Afrique, en Amérique du Sud ou en Asie ? Non ? Pourtant, le café que vous avez bu ce matin est sûrement originaire de l’un de ces pays ! En effet, dans un siècle où la mondialisation contribue pleinement à la crise environnementale, la plupart...

Agriculture conventionnelle et agriculture biologique, quelle différence ?

Les agricultures conventionnelles et biologiques sont les deux agricultures les plus développées dans le monde et en France. L’agriculture conventionnelle a été développée après la première guerre mondiale, alors que la biologique n’a été admise par le gouvernement...

Préserver la biodiversité par l’alimentation, 5 gestes à adopter

La biodiversité est menacée par nos modes de consommation et de production. D’après les nations unies 86% des espèces en voie de disparition sont menacées par l’agriculture moderne. Voici quelques solutions afin de préserver la biodiversité à votre échelle, en modifiant, si nécessaire, votre façon de consommer.

Réduire nos déchets grâce au compostage

Le compostage est un processus de transformation de matières organiques par des microorganismes en présence d’eau et d’oxygène. Ce dernier permet d’obtenir une matière fertilisante, idéale pour cultiver notre potager et réduire nos déchets. 1,3 milliard de tonnes de...