Sur notre boutique en ligne, la livraison 🚚 est offerte en France métropolitaine à partir de 55,00 € d'achats.

Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Passez commande et recevez des échantillons de nos futurs biscuits anti-gaspi apéritifs !

La mode de seconde main, une astuce écolonomique

20 mars 2021 – Conseils écolos & Infos durables

Selon l’entreprise de chaussures et maroquinerie Minuit sur Terre , 100 milliards de vêtements sont vendus chaque année dans le monde entier. Ce chiffre fait du domaine du textile la deuxième source de pollution avec 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre émis (2% des émissions totales). A ces émissions viennent s’ajouter […]

Selon l’entreprise de chaussures et maroquinerie Minuit sur Terre , 100 milliards de vêtements sont vendus chaque année dans le monde entier. Ce chiffre fait du domaine du textile la deuxième source de pollution avec 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre émis (2% des émissions totales). A ces émissions viennent s’ajouter l’utilisation d’eau potable (4% de l’eau potable disponible dans le monde) et celle du pétrole (350 milliards de barils). Alors que nous sommes actuellement dans une société de surconsommation, comment pouvons-nous réduire la pollution liée au textile ? Nous en sommes de grandes adeptes chez In Extremis et c’est pour ça que nous vous en parlons aujourd’hui : la seconde main !

La mode de seconde main, qu’est-ce-que c’est ?

La mode de seconde main consiste tout simplement à vendre ou à acheter des pièces ayant déjà servies. Vinted résume très bien ce concept avec son slogan « tu ne le portes plus ? vends-le ». Cette tendance a plusieurs avantages :

  • Limiter la surconsommation : on tend un peu vers la célèbre formule de Lavoisier « rien se crée, rien ne se perd, tout se transforme ». Si on devait adapter cette phrase à la seconde de main, voilà ce que ça donnerait « rien ne s’achète neuf, rien ne se jette, tout se recycle en seconde main ». Chez In Extremis on est d’ailleurs adepte de la règle du « 1 vêtement qui entre égal 1 vêtement qui sort », un bon astuce pour éviter d’encombrer nos dressing ! ;
  • Trouver des pièces intemporelles : l’avantage de la seconde main c’est qu’il est facile de tomber sur des articles vintage ! Les collections qui s’actualisent tous les mois, c’est bien sympa, c’est tendance quelques temps mais c’est vite lassant et surtout les vêtements sont de plus en plus de mauvaise qualité ! Les pièces vintage ont souvent l’avantage d’être intemporelles et de meilleure qualité.
  • Faire des économies : Puisque ce n’est pas du neuf, les prix des vêtements de seconde main sont moins chers. Alors si vous avez des choses au fond de votre placard, vendez-les !

L’essor de la mode de seconde main

Depuis les années 1980, la « fast fashion » avait pris une énorme place dans notre société. On renouvelait sans cesse notre garde robe sans forcément avoir le temps de porter toutes les pièces de notre dressing. Nous ne porterions que 40 % de nos vêtements présents dans notre garde robe… Heureusement, depuis quelques années l’achat de seconde main dans le domaine vestimentaire gagne un peu de terrain.

La seconde main affiche des progressions annuelles 20 fois supérieures à celles du neuf : 50 % en 2019. Un autre chiffre qui met du baume au cœur : 46 % des Français(es) pratiquent la seconde main (en tant qu’acheteuses/rs et/ou vendeuses/rs).

Actuellement, la seconde main représente 25 à 34 milliards d’euros, ce qui correspond à 2% du poids total du secteur mode et luxe. Certains chercheurs affirment que le marché mondial de la seconde main devrait croître de 15 à 20% par an au cours des cinq prochaines années.

Le BCG (Boston Consulting Group) a réalisé une étude auprès de 7 000 consommatrices/eurs démontrant que 69% des sondé(e)s sont prêt(e)s à consommer davantage de la seconde main. Les estimations indiquent pour que 27% de la garde-robe des personnes pratiquant la seconde main sera composée d’articles ayant déjà eu une première vie en 2023 (21% actuellement). Ce retour à une « slow fashion » s’explique par nos préoccupations aux sujets environnementaux et écologiques. 70% du panel a en effet indiqué acheter de la seconde main pour son aspect éco-responsable.

Où acheter de seconde main ?

Il existe de nombreuses applications permettant la vente et l’achat de vêtements de seconde main :

  • Vinted : L’application compte plus de 10 millions d’utilisatrices/eurs en France et vend deux articles à la seconde ;
  • Le Bon Coin : 28 millions d’annonces en ligne à ce jour ;
  • ThredUp : Friperie américaine en ligne, référençant 100 000 vêtements d’occasion par jour ;
  • Vestiaire Collective : N°1 mondial de l’occasion pour le haut de gamme et le luxe ;
  • La Reboucle : Nouveau service de seconde main lancé par La Redoute ;
  • Des friperies aux 4 coins de la France : MadVintage, La Friperie Française et autres indépendants.

La seconde main dans la mode, mais aussi ailleurs

La seconde main ne concerne pas uniquement le domaine de la mode. On peut également se procurer de l’électroménager, des meubles, de la décoration et pleins d’autres choses de seconde main. Et bien évidemment, pour pouvoir acheter/vendre des biens d’occasion on peut compter sur de nombreuses applications :

  • Vinted : On y vend principalement des vêtements, mais en voyant sa popularité croître, l’application a décidé qu’il était désormais possible de vendre des cosmétiques, des accessoires, des jeux, des livres et de la décoration d’intérieur ;
  • Le bon Coin : Le Bon Coin est particulièrement connu pour sa polyvalence. On y vend de tout (vêtements, meubles, décorations, jeux, livres, voitures…) ;
  • Trëmma : C’est la petite nouveauté. Créée par Emmaüs, l’application Trëmma permet de vendre des vêtements et objets. Les recettes ne sont par contre pas reversées aux vendeurs mais à des associations.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos autres contenus engagés et engageants

nos astuces, recettes, conseils, infos et initiatives écolo

5 recettes anti-gaspi salées avec du pain rassis

Le pain rassis ou pain invendu, c'est un peu la raison de l'existence d'In Extremis. C'est en se rendant compte que 14% du gaspillage alimentaire est du pain que nous avons créé In Extremis. Un produit qui fait toute notre réputation, à...

7 astuces pour consommer des fruits et légumes sans se ruiner

7 astuces pour consommer des fruits et légumes sans se ruiner

Les bienfaits des ingrédients de nos biscuits

Comme vous le savez, votre santé et celle de la planète sont au cœur de notre démarche. C’est pourquoi nous avons développé une première gamme de biscuits qui vous apportent les bons nutriments, notamment au petit déjeuner ou comme encas entre...

5 objets réutilisables à adopter dans la cuisine

Chaque français.e produit environ 4,6 tonnes de déchets chaque année (ADEME, 2016). Au quotidien, nous utilisons de nombreux objets à usage unique, notamment en cuisine. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe aujourd'hui autant d'alternatives réutilisables, bien plus...

Quoi mettre dans son assiette pour être en bonne santé ?

Quoi mettre dans son assiette pour être en bonne santé ?

4 recettes de bouillon anti-gaspi

Réussir de bons petits plats c'est aussi réussir ses bouillons ! Chez In Extremis nous avons vidé nos frigos et nos placards des bouillons tout préparés, en cubes, trop salés, avec une composition beaucoup trop longue et d'étranges ingrédients. Et on utilise quoi pour...

20 astuces anti-gaspi pour réutiliser ses citrons

Il n'est pas rare que les recettes de cuisine nécessitent qu'une moitié de citron... Résultat, on se retrouve avec l'autre moitié de citron, au fond du frigo, sans savoir quoi en faire. Que ce soit sa chair ou son écorce, le citron possède de nombreux bienfaits. Il...

Les bonnes pratiques d’hygiène à la maison

Aujourd'hui nous nous sommes dit qu'il était important de vous parler des bonnes pratiques d'hygiène. Savez-vous qu'en France, en 2019, plus de 15 000 personnes ont eu une intoxication alimentaire déclarée. Ces chiffres ne prennent évidemment pas en compte toutes...

12 façons de réutiliser ses coquilles d’oeufs

Le saviez-vous ? Chaque année, chaque Français mange environ 230 oeufs. Si on y réfléchit, on se rend compte qu'autant de coquilles d'oeufs se retrouvent donc dans nos poubelles. Une quantité de déchets qui pourrait être évitée ! Les coquilles d'oeufs...

Fruits trop mûrs ou abîmés, comment les réutiliser ?

Vous avez des fruits trop mûrs ou abîmés qui trainent chez vous ? Ne les jetez pas ! Il existe une multitude d'astuces pour utiliser ces fruits de façon originale ! C'est l'heure de ravir vos papilles ou alors de faire du bien à votre peau grâce à vos fruits ! ...