Sur notre boutique en ligne, la livraison 🚚 est offerte en France métropolitaine à partir de 55,00 € d'achats.

Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Découvrez toutes nos recettes anti-gaspi et mettez-vous en cuisine !

Le transport, une problématique pour l’environnement

24 avril 2021 – Infos durables & Initiatives engagées

Lorsqu’on est une entreprise, il est souvent compliqué d’avoir une démarche totalement durable. Par exemple, nous souhaiterions que nos biscuits anti-gaspi et 100% français soient vraiment zéro-déchet. Mais la réalité est telle que les contraintes d’hygiène et de conservation que nous oblige le domaine alimentaire, nous freinent souvent… Être dans une démarche éthique et responsable c’est être […]

Lorsqu’on est une entreprise, il est souvent compliqué d’avoir une démarche totalement durable. Par exemple, nous souhaiterions que nos biscuits anti-gaspi et 100% français soient vraiment zéro-déchet. Mais la réalité est telle que les contraintes d’hygiène et de conservation que nous oblige le domaine alimentaire, nous freinent souvent… Être dans une démarche éthique et responsable c’est être dans une démarche d’amélioration continue. Chercher à améliorer les choses déjà en place, en imaginer de nouvelles, etc. Un des points que beaucoup d’entreprises, même engagées dans les causes écologiques et environnementales, rencontrent est celui du transport et de son impact carbone. Certains acteurs prennent donc cette problématique à bras le corps et proposent des solutions alternatives plus durables et bas carbone…

La problématique des transports

Le secteur du transport est le premier secteur responsable des émissions de gaz à effet de serre. C’est notamment le transport routier (camions, bus, voitures) qui pollue le plus puisqu’il est responsable des trois quarts des émissions de gaz avec 5,85 gigatonnes de CO2 en 2016, selon l’AIE (Agence Internationale de l’Énergie). Malgré l’application de nombreuses normes sur les carburants, la pollution liée au transport sur routes ne décroit pas vraiment… Ces émissions de gaz sont responsables de nombreux impacts néfastes pour notre environnement comme la pollution de l’air et de l’eau, des nuisances sonores, la modification des paysages ou encore la contribution au changement climatique.

Par exemple, la pollution de l’air extérieur a été définie en 2013 comme cancérigène d’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Une longue exposition aux particules fines réduirait l’espérance de vie des français.es de 8 mois environ. Sur notre territoire, nous serions près 10 millions de personnes à être exposé.e.s à la pollution sonore et être exposés à des bruits supérieurs à 65dBA (le seuil acoustique de confort étant de 55dBA). Il est donc évident que le transport routier n’est pas celui à privilégier, notamment pour les entreprises devant livrer et se faire livrer.

Le domaine du transport fait également face au terrible “dernier kilomètre” qui est bien souvent le plus polluant. Mais qu’est-ce-que c’est le dernier kilomètre ? Il s’agit du moment où le transporteur se rapproche de sa destination et où le coût unitaire de transport augmente. Sur cette partie de son chemin, le livreur maîtrise moins ses kilomètres et se retrouve bien souvent sur des routes moins fluides.

La livraison en France se fait aujourd’hui majoritairement par voie routière, mais nous voyons que celle-ci n’est pas la plus écologique. Aujourd’hui, on voulait vous partager quelques méthodes de livraison plus respectueuses de la planète :

Les modes de transport plus respectueux de l’environnement

Chronopost Chronocity Lecourbe

Le transport en véhicule électrique

De nombreuses sociétés de livraison investissent dans des véhicules électriques afin de garantir un transport plus vert. Par exemple, Chronopost, à Paris, possède 40 véhicules dont une dizaine 100% électrique. Cela permet une livraison plus durable et moins polluante. On remarque également que les restaurants investissent dans des scooters et vélo électriques afin d’assurer des livraisons électriques comme Dominos Pizza. Les coursiers des grandes plateformes de services de livraison comme Just Eat, Deliveroo ou encore Uber Eat réalisent très souvent leurs courses en véhicules électriques. Le sujet est parfois un petit peu controversé quant au process de fabrication des véhicules électriques notamment. C’est un sujet que l’on maîtrise peu à vrai dire, mais si c’est un sujet que vous maîtrisez, nous serions ravies d’en savoir plus ! N’hésitez pas à nous laisser un commentaire en bas de l’article.

Le transport à vélo

Il n’y a pas à dire, le vélo est l’un des moyens de transport le plus respectueux de l’environnement. On pourrait même affirmer que c’est LE moyen le plus respectueux. En effet, il n’émet aucune émission de gaz et ne pollue donc pas. Bien évidemment, lorsqu’on est une entreprise ce n’est pas forcément la solution la plus efficace en termes de livraison. Pourtant, le vélo gagne petit à petit de la place dans le secteur du transport. Depuis quelques années, de nombreuses entreprises de livraison à vélo voient le jour. Le concept ? Proposer des services de livraison, de produits locaux, à vélo pour faire du bien à la planète.

Par exemple, Quentin, fondateur de Marmelade Alsace, livre des produits d’artisans et producteurs locaux à des particuliers. Le tout, à cheval sur son vélo (électrique) ! Idem pour la Consignerie à Lille qui propose des produits régionaux, livrés en vélo ou par véhicules responsables. Enfin, il existe aussi Green Course, un service de livraison vélo de lettres et de marchandises situé à Nantes.

Le transport par voie fluviale

Les Canaliens c’est l’histoire d’une rencontre entre plusieurs associations, producteurs et commerçants. Tous, sont soucieux de l’impact écologique du transport de leurs produits. Leur volonté est de proposer une solution alternative au transport routier qui pollue de plus en plus. De là est alors venue leur idée de proposer aux entreprises un transport fluvial. Il s’agit d’un transport par le long des voies d’eau. A bord d’une grande péniche, la marchandise voyage de façon plus éco-responsable.

Dans la même optique, il existe l’entreprise Grain de Sail. Créée en 2010 en Bretagne, cette entreprise commercialise du chocolat et du café en France. Sa particularité ? Grain de Sail s’approvisionne en matières premières à l’autre bout du monde : en Amérique. Un peu contradictoire de faire le tour du monde lorsqu’on parle de transport plus responsable. Sa particularité ne s’arrête pas là. Elle s’approvisionne en Amérique mais grâce à un moyen de transport unique en son genre : un voilier cargo, qui émet beaucoup moins d’émissions de gaz. De plus, ne souhaitant pas faire des trajets “à vide”, Grain de Sail s’est lancée dans la vente de vins français à New York. Le cargo part donc chargé de vins et revient avec une cargaison de chocolat et de café.

Et en tant que citoyen.ne ?

Vous vous demandez comment vous pourriez agir en tant que citoyen.ne pour réduire l’impact de vos déplacements ? On vous partage quelques conseils : 

  • Choisissez les modes de déplacement « verts » : déplacez-vous à pieds, à vélo ou en transport en commun ;
  • Mutualiser vos déplacements : profitez d’aller à votre cours de sport pour aller faire les courses dans l’épicerie qui se trouve sur votre chemin ;
  • Choisissez le co-voiturage : que ce soit pour partir en vacances ou pour vos déplacements quotidien (travail, courses, etc), partagez ces moments à plusieurs. Allez faire les courses avec votre voisine ou votre soeur, allez au travail avec votre collègue.
  • Choisissez la solution “point-relais” : faites-vous livrer dans un point relais proche de chez vous, accessible à pied ou alors sur votre chemin.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos autres contenus engagés et engageants

nos astuces, recettes, conseils, infos et initiatives écolo

4 recettes de bouillon anti-gaspi

Réussir de bons petits plats c'est aussi réussir ses bouillons ! Chez In Extremis nous avons vidé nos frigos et nos placards des bouillons tout préparés, en cubes, trop salés, avec une composition beaucoup trop longue et d'étranges ingrédients. Et on utilise quoi pour...

20 astuces anti-gaspi pour réutiliser ses citrons

Il n'est pas rare que les recettes de cuisine nécessitent qu'une moitié de citron... Résultat, on se retrouve avec l'autre moitié de citron, au fond du frigo, sans savoir quoi en faire. Que ce soit sa chair ou son écorce, le citron possède de nombreux bienfaits. Il...

Les bonnes pratiques d’hygiène à la maison

Aujourd'hui nous nous sommes dit qu'il était important de vous parler des bonnes pratiques d'hygiène. Savez-vous qu'en France, en 2019, plus de 15 000 personnes ont eu une intoxication alimentaire déclarée. Ces chiffres ne prennent évidemment pas en compte toutes...

12 façons de réutiliser ses coquilles d’oeufs

Le saviez-vous ? Chaque année, chaque Français mange environ 230 oeufs. Si on y réfléchit, on se rend compte qu'autant de coquilles d'oeufs se retrouvent donc dans nos poubelles. Une quantité de déchets qui pourrait être évitée ! Les coquilles d'oeufs...

Fruits trop mûrs ou abîmés, comment les réutiliser ?

Vous avez des fruits trop mûrs ou abîmés qui trainent chez vous ? Ne les jetez pas ! Il existe une multitude d'astuces pour utiliser ces fruits de façon originale ! C'est l'heure de ravir vos papilles ou alors de faire du bien à votre peau grâce à vos fruits ! ...

Hors-calibres, invendus, invendables, pertes et gaspillage alimentaire : Qu’est-ce ?

D’après l’ADEME, 10 millions de tonnes d’aliments encore consommables sont jetés chaque année, en France. Ce gaspillage alimentaire représente un enjeu environnemental, économique, éthique et social. Mais alors quels sont ces aliments gaspillés,...

Mieux comprendre le score nutritionnel de nos produits

De nombreux outils comme le Nutri-score, l’Eco-score ou encore des applications comme Yuka voient le jour depuis quelques années. Leur but ? Nous aider, nous consommateurs.rices à mieux comprendre ce que nous mettons dans nos assiettes. Avec cette multitude...

Le marc de café, comment le réutiliser ?

Le marc de café se réutilise ? Exactement ! Que vous soyez amateurs.trices de café ou non, nous sommes sûres que vous allez craquer pour au moins une de ces superbes astuces anti-gaspi pour réutiliser le marc ! Notre équipe s'est renseignée sur toutes les façons dont...

Le gaspillage alarmant des activités agricoles

Chaque année en France, nous jetons plus de 10 millions de tonnes de nourritures. Un constat alarmant que nous avions envie de vous présenter et expliquer plus en détails. Ce gaspillage se produit tout au long de la chaîne alimentaire, mais principalement lors des...

La mode de seconde main, une astuce écolonomique

Selon l'entreprise de chaussures et maroquinerie Minuit sur Terre , 100 milliards de vêtements sont vendus chaque année dans le monde entier. Ce chiffre fait du domaine du textile la deuxième source de pollution avec 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre émis...