Sur notre boutique en ligne, la livraison 🚚 est offerte en France métropolitaine à partir de 55,00 € d'achats.

Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Passez commande et recevez des échantillons de nos futurs biscuits anti-gaspi apéritifs !

Mieux comprendre le score nutritionnel de nos produits

10 mai 2021 – Infos durables

De nombreux outils comme le Nutri-score, l’Eco-score ou encore des applications comme Yuka voient le jour depuis quelques années. Leur but ? Nous aider, nous consommateurs.rices à mieux comprendre ce que nous mettons dans nos assiettes. Avec cette multitude d’indicateurs et des résultats pas toujours similaires, il est vite possible de s’y perdre. Parfois réducteurs […]

De nombreux outils comme le Nutri-score, l’Eco-score ou encore des applications comme Yuka voient le jour depuis quelques années. Leur but ? Nous aider, nous consommateurs.rices à mieux comprendre ce que nous mettons dans nos assiettes. Avec cette multitude d’indicateurs et des résultats pas toujours similaires, il est vite possible de s’y perdre. Parfois réducteurs (selon nous), nous avons tout de même bien conscience de leur utilité pour des consommateurs.rices qui n’ont pas de connaissances en nutrition par exemple. Utilisés à bon escient, ces indicateurs peuvent donc selon nous se révéler utiles pour améliorer notre alimentation au quotidien. C’est pourquoi nous avons décidé de vous aider à décoder tout cela !

Le Nutri-score

Le Nutri-score est un système de notation représenté par un logo composé de cinq lettres de couleurs différentes. Créé par Santé Publique France en 2017, ce score évalue la qualité nutritionnelle d’un aliment en fonction de sa teneur en certains nutriments. Plus la note tend vers le A (vert foncé), plus l’aliment est sain. Plus la note tend vers le E (orange foncé), plus l’aliment est à limiter.

La note est calculée à l’aide de composantes positives et négatives. Plus l’aliment sera riche en énergie, en sel, en acides gras saturés et en sucres, plus la note sera mauvaise. A contrario, plus l’aliment sera riche en protéines, en fibres, en fruits et en légumes, plus la note sera bonne.

Malheureusement ce système de notation ne prend pas en compte certains facteurs comme la présence d’additifs ou encore l’origine du produit et de ses ingrédients.

Le nutri-score n’est pas encore obligatoire en France. Ce sont les industriels qui décident de l’apposer ou non sur leurs emballages. En 2019, plus de 5 000 références affichaient le Nutri-score sur leur emballage et 12 000 sur les sites de vente en ligne. Une étude de Santé Publique France, menée en 2019, a révélé que pour 86% des personnes interrogées, le Nutri-score les avaient guidés dans leurs achats.

Ce logo peut donc vous être utile pour vous informer et vous aider lors de vos achats, en ayant conscience qu’il ne prend pas en considération tous les critères alimentaires, nutritionnels et environnementaux.

Lorsque le Nutri-score n’est pas apposé sur les emballages, il est possible d’y voir un peu plus clair grâce à certaines applications comme Yuka.

Yuka

Yuka est une application créée en 2016 qui permet d’analyser la composition des aliments en scannant le code barre présent sur l’emballage.

Une note sur 100 est attribuée par l’application, elle dépend de plusieurs critères : la qualité nutritionnellela présence d’additifs et le fait que le produit soit certifié bio ou non.

Pour évaluer la qualité nutritionnelle, Yuka se base sur le système de notation du Nutri-score. Le risque lié à la présence d’additifs est basé sur des études scientifiques. Il est d’ailleurs possible de consulter ces études via l’application. 4 niveaux de risques ont été définis par l’application : « sans risque », « risque limité », « risque modéré » et « risque élevé ».

Néanmoins, il faut prendre avec précaution certaines informations. En effet, la note est toujours calculée pour 100g d’aliment. Pourtant, la portion consommée de cet aliment peut être inférieure ou supérieure à 100g. Par ailleurs, certains produits affichent une meilleure note que d’autres parce qu’ils sont bio, malgré une même qualité nutritionnelle. D’ailleurs, certains produits comme le beurre sont mal notés car ils sont considérés comme trop gras ou trop caloriques. Or, consommés avec modération (il est rare d’en consommer 100g en un repas !), ces aliments ne sont pas mauvais pour notre santé. Tout est question d’équilibre…

Yuka est donc un bon outil pour y voir plus clair et améliorer son alimentation. Mais nous vous conseillons tout de même garder un esprit critique quant aux informations données. Dans tous les cas, le plus important est d’avoir une alimentation variée.Ces deux systèmes de notation s’intéressent à l’aspect nutritionnel, mais ne prennent pas en compte l’aspect écologique des produits. L’Eco-score, lui, s’y intéresse !

L’Eco-score

Un collectif d’acteurs engagés a créé l’éco-score, en 2018. Leur mission ? Aider les consommateurs à comprendre plus facilement l’impact environnemental des produits qu’ils consomment. Il n’est pas encore présent sur les emballages mais il est possible de le retrouver sur le site et l’application d’Open Food Fact ou encore sur l’application Yuka (Oui encore elle !)

L’Eco-score est un score compris entre A et E. « A » correspondant à la meilleure note et « E » la moins bonne. Une note de « F » est attribuée lorsque les informations de géolocalisation du produit ne sont pas disponibles.

Ce système de notation permet d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre, de la culture des matières premières à la vente du produit. Il repose sur 5 critères différents :

  • La distance entre le lieu de stockage et le lieu d’achat du produit ;
  • Les éco-labels du produit (bio, made in France…) ;
  • La nationalité de l’entreprise (l’Eco-score valorise les entreprises françaises, apportant de la richesse au pays) ;
  • Le type de distribution (les producteurs faisant de la vente directe sont valorisés. Plus la distance est courte entre le lieu de production et le lieu de vente, plus l’impact carbone est faible) ;
  • L’état du produit (les produits de seconde main sont valorisés).

Contrairement aux deux systèmes précédents, il ne prend pas en compte l’aspect nutritionnel des aliments. Par conséquent, un biscuit réduit en sucre fabriqués en Espagne aura une note moins bonne que celle d’une galette bretonne. Les emballages en verre sont également mal notés car ils nécessitent beaucoup d’énergie pour être fabriqués et recyclés.

Pour conclure

Ces outils sont complémentaires et peuvent être utiles pour vous permettre d’acheter en ayant une meilleure connaissance des produits. Il est tout de même important pour nous de conserver un esprit critique et garder à l’esprit que le plus important et de varier son alimentation.

Aujourd’hui, ces systèmes de notation ont un impact sur les achats des consommateurs.rices, mais aussi sur les développement produits d’entreprises alimentaires. Elles se basent sur ces systèmes de notation pour développer ou améliorer leurs produits, pour être mieux vus aux yeux des consommateurs.rices. Ce n’est pas notre cas, c’était pour nous sensé de développer des produits qui soient bons pour notre santé et celle de la planète. Résultat, sans le vouloir, nos biscuits affichent un Nutri-score A ou B et sont notés « Excellents » sur Yuka.

En espérant que cet article ait pu vous être utile pour mieux comprendre ces différentes notations.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos autres contenus engagés et engageants

nos astuces, recettes, conseils, infos et initiatives écolo

Les bienfaits des ingrédients de nos biscuits

Comme vous le savez, votre santé et celle de la planète sont au cœur de notre démarche. C’est pourquoi nous avons développé une première gamme de biscuits qui vous apportent les bons nutriments, notamment au petit déjeuner ou comme encas entre...

5 objets réutilisables à adopter dans la cuisine

Chaque français.e produit environ 4,6 tonnes de déchets chaque année (ADEME, 2016). Au quotidien, nous utilisons de nombreux objets à usage unique, notamment en cuisine. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe aujourd'hui autant d'alternatives réutilisables, bien plus...

Quoi mettre dans son assiette pour être en bonne santé ?

Quoi mettre dans son assiette pour être en bonne santé ?

4 recettes de bouillon anti-gaspi

Réussir de bons petits plats c'est aussi réussir ses bouillons ! Chez In Extremis nous avons vidé nos frigos et nos placards des bouillons tout préparés, en cubes, trop salés, avec une composition beaucoup trop longue et d'étranges ingrédients. Et on utilise quoi pour...

20 astuces anti-gaspi pour réutiliser ses citrons

Il n'est pas rare que les recettes de cuisine nécessitent qu'une moitié de citron... Résultat, on se retrouve avec l'autre moitié de citron, au fond du frigo, sans savoir quoi en faire. Que ce soit sa chair ou son écorce, le citron possède de nombreux bienfaits. Il...

Les bonnes pratiques d’hygiène à la maison

Aujourd'hui nous nous sommes dit qu'il était important de vous parler des bonnes pratiques d'hygiène. Savez-vous qu'en France, en 2019, plus de 15 000 personnes ont eu une intoxication alimentaire déclarée. Ces chiffres ne prennent évidemment pas en compte toutes...

12 façons de réutiliser ses coquilles d’oeufs

Le saviez-vous ? Chaque année, chaque Français mange environ 230 oeufs. Si on y réfléchit, on se rend compte qu'autant de coquilles d'oeufs se retrouvent donc dans nos poubelles. Une quantité de déchets qui pourrait être évitée ! Les coquilles d'oeufs...

Fruits trop mûrs ou abîmés, comment les réutiliser ?

Vous avez des fruits trop mûrs ou abîmés qui trainent chez vous ? Ne les jetez pas ! Il existe une multitude d'astuces pour utiliser ces fruits de façon originale ! C'est l'heure de ravir vos papilles ou alors de faire du bien à votre peau grâce à vos fruits ! ...

Hors-calibres, invendus, invendables, pertes et gaspillage alimentaire : Qu’est-ce ?

D’après l’ADEME, 10 millions de tonnes d’aliments encore consommables sont jetés chaque année, en France. Ce gaspillage alimentaire représente un enjeu environnemental, économique, éthique et social. Mais alors quels sont ces aliments gaspillés,...

Le transport, une problématique pour l’environnement

Lorsqu'on est une entreprise, il est souvent compliqué d'avoir une démarche totalement durable. Par exemple, nous souhaiterions que nos biscuits anti-gaspi et 100% français soient vraiment zéro-déchet. Mais la réalité est telle que les contraintes d'hygiène...