L'entreprise alimentaire engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire en France

Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Continuez de précommander nos biscuits anti-gaspi sur notre boutique en ligne et profiter de la livraison gratuite jusqu'à fin novembre : vos biscuits seront livrés avant Noël.

Notre histoire

C’est pour répondre à une problématique écologique d’envergure et avec des convictions personnelles à défendre qu’est né In Extremis.

Une fondatrice engagée

In Extremis, c’est l’idée de Marie, la fondatrice, ingénieure agro-alimentaire de 25 ans. Originaire de Lorraine, c’est une « consomm’actrice » soucieuse des enjeux écologiques et environnementaux.

Ayant eu la chance de grandir à la campagne, c’est dès son plus jeune âge que sa sensibilité pour la cause écologique démarre. Petite, elle tient déjà à ramasser les fruits et légumes moches ou abîmés que ses parents et grands-parents laissent au pied des arbres ou en terre. Son chemin vers une consommation responsable démarre…

conference-rentree-personnel-universite-de-lorraine-temoignage-entrepreneuriat-peel

Un constat alarmant

Enfant, Marie a surtout conscience du gaspillage se produisant lors de la distribution et la consommation, en supermarché, au restaurant ou en cuisine. C’est durant ses études d’ingénieur en agro-alimentaire qu’elle se rend compte du gaspillage alimentaire à l’échelle de la production et de la transformation, directement aux champs ou au sein d’entreprises agro-alimentaires.

Une fois son diplôme en poche, c’est une évidence : pour allier ses convictions personnelles à ses compétences professionnelles, Marie s’engage pour limiter le gaspillage alimentaire en France, une mission stimulante qui donne naissance à l’idée d’In Extremis en mars 2019.

Vous trouvez normal que nous gaspillions ⅓ de la production alimentaire mondiale alors qu’une personne sur dix ne mange pas à sa faim ?

Marie

Une mission cohérente

Avec In Extremis, l’objectif n’est pas de créer un produit supplémentaire dans un contexte de surproduction et surconsommation, mais plutôt d’imaginer un produit à partir de ce qui existe déjà.

Aujourd’hui, de nombreux produits sont écartés des lignes de production car présentent des défauts d’apparence, de calibre ou de poids. Pourtant, ces matières perdues répondent aux mêmes exigences en terme de qualité, sécurité alimentaire et de production que les produits finis commercialisés.

L’idée est donc de donner une seconde vie à ces pertes et gaspillages survenant aux étapes de production et de transformation de la chaîne alimentaire ; à l’image de l’économie circulaire.

A travers In Extremis, Marie souhaite limiter et réduire le gaspillage alimentaire en France, préserver la santé de notre planète et la nôtre, et ainsi participer à l’alimentation de demain.

Retrouvez-nous sur Instagram @inextremis.fr

et découvrez nos astuces, conseils et recettes.

Partagez vos réalisations avec #laidsbonnesrecettes

et affirmez vos engagements pour une alimentation plus durable.