Livraison offerte à partir de 35€ d'achats ! 🚚

Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Le transport, une problématique pour l’environnement

24 avril 2021 – Infos durables

Lorsqu’on est une entreprise, il est souvent compliqué d’avoir une démarche totalement durable. Par exemple, nous souhaiterions que nos biscuits anti-gaspi et 100% français soient vraiment zéro-déchet. Mais la réalité est telle que les contraintes d’hygiène et de conservation que nous oblige le domaine alimentaire, nous freinent souvent… Être dans une démarche éthique et responsable c’est être […]

Lorsqu’on est une entreprise, il est souvent compliqué d’avoir une démarche totalement durable. Par exemple, nous souhaiterions que nos biscuits anti-gaspi et 100% français soient vraiment zéro-déchet. Mais la réalité est telle que les contraintes d’hygiène et de conservation que nous oblige le domaine alimentaire, nous freinent souvent… Être dans une démarche éthique et responsable c’est être dans une démarche d’amélioration continue. Chercher à améliorer les choses déjà en place, en imaginer de nouvelles, etc. Un des points que beaucoup d’entreprises, même engagées dans les causes écologiques et environnementales, rencontrent est celui du transport et de son impact carbone. Certains acteurs prennent donc cette problématique à bras le corps et proposent des solutions alternatives plus durables et bas carbone…

Futura Planète

La problématique des transports

Le secteur du transport est le premier secteur responsable des émissions de gaz à effet de serre. C’est notamment le transport routier (camions, bus, voitures) qui pollue le plus puisqu’il est responsable des trois quarts des émissions de gaz avec 5,85 gigatonnes de CO2 en 2016, selon l’AIE (Agence Internationale de l’Énergie). Malgré l’application de nombreuses normes sur les carburants, la pollution liée au transport sur routes ne décroit pas vraiment… Ces émissions de gaz sont responsables de nombreux impacts néfastes pour notre environnement comme la pollution de l’air et de l’eau, des nuisances sonores, la modification des paysages ou encore la contribution au changement climatique.

Par exemple, la pollution de l’air extérieur a été définie en 2013 comme cancérigène d’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Une longue exposition aux particules fines réduirait l’espérance de vie des français.es de 8 mois environ. Sur notre territoire, nous serions près 10 millions de personnes à être exposé.e.s à la pollution sonore et être exposés à des bruits supérieurs à 65dBA (le seuil acoustique de confort étant de 55dBA). Il est donc évident que le transport routier n’est pas celui à privilégier, notamment pour les entreprises devant livrer et se faire livrer.

Le domaine du transport fait également face au terrible “dernier kilomètre” qui est bien souvent le plus polluant. Mais qu’est-ce-que c’est le dernier kilomètre ? Il s’agit du moment où le transporteur se rapproche de sa destination et où le coût unitaire de transport augmente. Sur cette partie de son chemin, le livreur maîtrise moins ses kilomètres et se retrouve bien souvent sur des routes moins fluides.

La livraison en France se fait aujourd’hui majoritairement par voie routière, mais nous voyons que celle-ci n’est pas la plus écologique. Aujourd’hui, on voulait vous partager quelques méthodes de livraison plus respectueuses de la planète :

Les modes de transport plus respectueux de l’environnement

Chronopost Chronocity Lecourbe

Le transport en véhicule électrique

De nombreuses sociétés de livraison investissent dans des véhicules électriques afin de garantir un transport plus vert. Par exemple, Chronopost, à Paris, possède 40 véhicules dont une dizaine 100% électrique. Cela permet une livraison plus durable et moins polluante. On remarque également que les restaurants investissent dans des scooters et vélo électriques afin d’assurer des livraisons électriques comme Dominos Pizza. Les coursiers des grandes plateformes de services de livraison comme Just Eat, Deliveroo ou encore Uber Eat réalisent très souvent leurs courses en véhicules électriques. Le sujet est parfois un petit peu controversé quant au process de fabrication des véhicules électriques notamment. C’est un sujet que l’on maîtrise peu à vrai dire, mais si c’est un sujet que vous maîtrisez, nous serions ravies d’en savoir plus ! N’hésitez pas à nous laisser un commentaire en bas de l’article.

Le transport à vélo

Il n’y a pas à dire, le vélo est l’un des moyens de transport le plus respectueux de l’environnement. On pourrait même affirmer que c’est LE moyen le plus respectueux. En effet, il n’émet aucune émission de gaz et ne pollue donc pas. Bien évidemment, lorsqu’on est une entreprise ce n’est pas forcément la solution la plus efficace en termes de livraison. Pourtant, le vélo gagne petit à petit de la place dans le secteur du transport. Depuis quelques années, de nombreuses entreprises de livraison à vélo voient le jour. Le concept ? Proposer des services de livraison, de produits locaux, à vélo pour faire du bien à la planète.

Par exemple, Quentin, fondateur de Marmelade Alsace, livre des produits d’artisans et producteurs locaux à des particuliers. Le tout, à cheval sur son vélo (électrique) ! Idem pour la Consignerie à Lille qui propose des produits régionaux, livrés en vélo ou par véhicules responsables. Enfin, il existe aussi Green Course, un service de livraison vélo de lettres et de marchandises situé à Nantes.

Le transport par voie fluviale

Les Canaliens c’est l’histoire d’une rencontre entre plusieurs associations, producteurs et commerçants. Tous, sont soucieux de l’impact écologique du transport de leurs produits. Leur volonté est de proposer une solution alternative au transport routier qui pollue de plus en plus. De là est alors venue leur idée de proposer aux entreprises un transport fluvial. Il s’agit d’un transport par le long des voies d’eau. A bord d’une grande péniche, la marchandise voyage de façon plus éco-responsable.

Dans la même optique, il existe l’entreprise Grain de Sail. Créée en 2010 en Bretagne, cette entreprise commercialise du chocolat et du café en France. Sa particularité ? Grain de Sail s’approvisionne en matières premières à l’autre bout du monde : en Amérique. Un peu contradictoire de faire le tour du monde lorsqu’on parle de transport plus responsable. Sa particularité ne s’arrête pas là. Elle s’approvisionne en Amérique mais grâce à un moyen de transport unique en son genre : un voilier cargo, qui émet beaucoup moins d’émissions de gaz. De plus, ne souhaitant pas faire des trajets “à vide”, Grain de Sail s’est lancée dans la vente de vins français à New York. Le cargo part donc chargé de vins et revient avec une cargaison de chocolat et de café.

Et en tant que citoyen.ne ?

Vous vous demandez comment vous pourriez agir en tant que citoyen.ne pour réduire l’impact de vos déplacements ? On vous partage quelques conseils : 

  • Choisissez les modes de déplacement « verts » : déplacez-vous à pieds, à vélo ou en transport en commun ;
  • Mutualiser vos déplacements : profitez d’aller à votre cours de sport pour aller faire les courses dans l’épicerie qui se trouve sur votre chemin ;
  • Choisissez le co-voiturage : que ce soit pour partir en vacances ou pour vos déplacements quotidien (travail, courses, etc), partagez ces moments à plusieurs. Allez faire les courses avec votre voisine ou votre soeur, allez au travail avec votre collègue.
  • Choisissez la solution “point-relais” : faites-vous livrer dans un point relais proche de chez vous, accessible à pied ou alors sur votre chemin.

1 Commentaire

  1. vialog

    Merci pour ces détails sur les nouvelles formes de transport qui vont bénéficier aussi aux nouvelles formes de logistique.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez nos autres contenus engagés et engageants

nos astuces, recettes, conseils, infos et initiatives écolo

Petit-déjeuner équilibré, existe-t-il un idéal ?

Saviez-vous que 30% des français partent le matin au travail sans avoir pris le temps de prendre un petit-déjeuner ? Pourtant, ce repas reste le plus important de la journée, pour des raisons de santé et de bien-être. Dans cet article, nous vous expliquons...

Le glanage : réduire le gaspillage et faire des économies ?

Avez-vous déjà entendu parler du glanage ? C’est une pratique qui consiste à récupérer les produits invendus ou inutilisés sur les marchés ou sur les terrains agricoles directement après les moissons ! Déjà pratiqué depuis le Moyen-Âge, une fois la moisson terminée,...

La date de durabilité minimum est désormais mieux expliquée

Le 17 novembre 2022, une nouvelle loi a été décrétée sur le caractère consommable des denrées alimentaires. Près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont encore jetés chaque année. Ce décret a donc pour vocation d’informer les consommateurs sur la DDM...

Limiter le gaspillage alimentaire durant les fêtes de Noël

Entre déplacements pour se retrouver en famille, gaspillage alimentaire et surconsommation ; l’impact environnemental des fêtes de Noël n’a cessé d’augmenter au 21ème siècle pour atteindre presque 700kg d’émissions de CO₂/personne (près de la moitié de ce que l’on...

Les alternatives locales à la noix de coco

Vous vous en doutez, la France n’est pas le premier pays producteur de noix de coco… En fait, c’est l’Asie qui est responsable de près de 80% des exportations de ce fruit exotique. L‘Amérique latine et l’Afrique de l’Ouest viennent participer plus faiblement, à...

Bien conserver le pain

Vous êtes vous déjà levé le matin tôt pour acheter du pain, fraichement préparé par le boulanger, et vous êtes retrouvé.e.s à à ne pas savoir quoi en faire plusieurs jours après car il a durcit ? Ce phénomène s’explique par l’eau contenue dans la mie du pain, qui...

3 alternatives locales au café

Êtes-vous déjà allé en Afrique, en Amérique du Sud ou en Asie ? Non ? Pourtant, le café que vous avez bu ce matin est sûrement originaire de l’un de ces pays ! En effet, dans un siècle où la mondialisation contribue pleinement à la crise environnementale, la plupart...

Agriculture conventionnelle et agriculture biologique, quelle différence ?

Les agricultures conventionnelles et biologiques sont les deux agricultures les plus développées dans le monde et en France. L’agriculture conventionnelle a été développée après la première guerre mondiale, alors que la biologique n’a été admise par le gouvernement...

Les bons gestes à adopter en compostage

Les bons gestes à adopter en compostage

Préserver la biodiversité par l’alimentation, 5 gestes à adopter

La biodiversité est menacée par nos modes de consommation et de production. D’après les nations unies 86% des espèces en voie de disparition sont menacées par l’agriculture moderne. Voici quelques solutions afin de préserver la biodiversité à votre échelle, en modifiant, si nécessaire, votre façon de consommer.