Sur notre boutique en ligne, la livraison 🚚 est offerte en France métropolitaine à partir de 55,00 € d'achats.

Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Découvrez toutes nos recettes anti-gaspi et mettez-vous en cuisine !

Le gaspillage alarmant des activités agricoles

27 mars 2021 – Infos durables

Chaque année en France, nous jetons plus de 10 millions de tonnes de nourritures. Un constat alarmant que nous avions envie de vous présenter et expliquer plus en détails. Ce gaspillage se produit tout au long de la chaîne alimentaire, mais principalement lors des premières étapes de la chaîne et notamment durant les activités agricoles. […]

Chaque année en France, nous jetons plus de 10 millions de tonnes de nourritures. Un constat alarmant que nous avions envie de vous présenter et expliquer plus en détails. Ce gaspillage se produit tout au long de la chaîne alimentaire, mais principalement lors des premières étapes de la chaîne et notamment durant les activités agricoles.

vaches-champs-agriculture

Un constat alarmant

D’après l’ADEME, nous gaspillons 1/5 de la production alimentaire, chaque année, en France. Parmi ces 1/5, 1/3 de la production est gaspillée lors de la production agricole. En tant que consommatrice/eur, nous avons conscience du gaspillage alimentaire au supermarché, en restauration collective comme nous en avons parlé dans un article ou chez soi. Tout cela est vrai, mais ce ne sont pas les principales causes du gaspillage. Ce dernier est surtout dû à l’agriculture.

Dans l’esprit de bon nombre de personnes, l’agriculture résonne comme l’artisanat, le travail passionné et acharné d’agriculteurs qui consacrent leur vie à nourrir les autres. L’agriculture peut aussi avoir une connotation très positive puisque ce sont des produits de la terre, des produits nobles. Pourtant, les activités agricoles peuvent parfois un petit côté sombre à cause du gaspillage. Et ce malgré elles…

Les causes du gaspillage dans les activités agricoles

  • Problèmes météorologiques : De fortes pluies ou bourrasques de vent peuvent abîmer voire totalement détruire des produits. Cela entraîne leur perte et donc le gaspillage. D’ailleurs, il faut se mettre en tête que ce n’est pas uniquement le produit en lui-même qui est gaspillé. Les agriculteurs utilisent de nombreuses ressources lors de la production (eau, électricité, matières premières…) ;
  • Fluctuations de la demande : Si après une grosse récolte, il n’y a pas de demande de clients, les agricultrices/eurs se retrouvent avec une quantité non négligeable de produits sous les bras ;
  • Contraintes techniques : Un problème technique peut rapidement empêcher la récolte de la production. Cela entraîne ensuite la perte de cette dernière. Lorsque l’on parle de problèmes techniques, cela peut concerner les réglages d’une machine, des pannes, l’inaccessibilité à une parcelle… ;
  • Contraintes des clients : Certains clients (réseaux de distributions, supermarchés, etc) suivent et respectent des normes de calibrage imposées par des cahiers des charges. Les clients sont alors très strictes et souhaitent des produits selon des critères bien précis. Ce qui implique qu’ils n’acceptent pas les produits abîmés et présentant d’autres défauts ;
  • Difficultés de stockage : Il est possible que des clients refusent des produits (cf point ci-dessus). L’industrie agricole se retrouve alors avec d’énormes stocks de production à gérer. Malheureusement, il n’est pas possible de tout stocker et les agricultrices/eurs doivent jeter leurs produits.

Comment y remédier ?

  • Diversifier les circuits de distribution : En diversifiant leurs circuits de distribution, les agricultrices/eurs pourront toucher davantage de personnes et vendre plus. En touchant une plus grande cible, la possibilité de vente s’élargit ;
  • Circuits courts et de proximité : Les circuits courts et de proximité entraînent moins d’intermédiaires et de transport. Cela permet de réduire les risques de pertes et gaspillages lors des transports tout en favorisant un rapprochement entre les productrices/eurs et consommatrices/eurs ;
  • Accepter des produits non normés (tâches, malformations…) : Il faudrait que les cahiers des charges concernant les produits soient moins stricts afin de permettre aux produits moches et abîmés d’être également sélectionnés au lieu d’être jetés ;
  • Garanties de commandes : Mettre en place des garanties de commandes permettrait aux agricultrices/eurs d’être fixé(e)s dans leur gestion de production et des stocks ;
  • Améliorer les techniques de récolte : Pouvoir limiter les problèmes techniques serait également une bonne solution pour limiter les pertes lors de la production ;
  • Améliorer les techniques de stockage : Un meilleur espace de stockage (espace, température, etc) serait également une très bonne chose afin de permettre aux algricultrices/eurs de stocker leurs produits ;
  • Don à des associations d’aide alimentaire : Pourquoi jeter quand on peut offrir ? C’est un geste qui parait si simple à effectuer, pourtant, peu de personnes franchissent le pas. Mais le fait d’offrir des surplus de produits à des associations permettrait de limiter le gaspillage et d’aider des personnes dans le besoin ;
  • Transformation des surplus : Enfin, au lieu de garder les produits bruts, pourquoi ne pas les transformer ? Par exemple, après une récolte de fruits ou de légumes, si certains d’entre eux ne sont pas récupérés, les agricultrices/eurs peuvent tout simplement en faire des compotes, des jus de fruits, des confitures ou encore des veloutés.

Étiez-vous conscients/es du gaspillage engendré par les activités agricoles ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos autres contenus engagés et engageants

nos astuces, recettes, conseils, infos et initiatives écolo

4 recettes de bouillon anti-gaspi

Réussir de bons petits plats c'est aussi réussir ses bouillons ! Chez In Extremis nous avons vidé nos frigos et nos placards des bouillons tout préparés, en cubes, trop salés, avec une composition beaucoup trop longue et d'étranges ingrédients. Et on utilise quoi pour...

20 astuces anti-gaspi pour réutiliser ses citrons

Il n'est pas rare que les recettes de cuisine nécessitent qu'une moitié de citron... Résultat, on se retrouve avec l'autre moitié de citron, au fond du frigo, sans savoir quoi en faire. Que ce soit sa chair ou son écorce, le citron possède de nombreux bienfaits. Il...

Les bonnes pratiques d’hygiène à la maison

Aujourd'hui nous nous sommes dit qu'il était important de vous parler des bonnes pratiques d'hygiène. Savez-vous qu'en France, en 2019, plus de 15 000 personnes ont eu une intoxication alimentaire déclarée. Ces chiffres ne prennent évidemment pas en compte toutes...

12 façons de réutiliser ses coquilles d’oeufs

Le saviez-vous ? Chaque année, chaque Français mange environ 230 oeufs. Si on y réfléchit, on se rend compte qu'autant de coquilles d'oeufs se retrouvent donc dans nos poubelles. Une quantité de déchets qui pourrait être évitée ! Les coquilles d'oeufs...

Fruits trop mûrs ou abîmés, comment les réutiliser ?

Vous avez des fruits trop mûrs ou abîmés qui trainent chez vous ? Ne les jetez pas ! Il existe une multitude d'astuces pour utiliser ces fruits de façon originale ! C'est l'heure de ravir vos papilles ou alors de faire du bien à votre peau grâce à vos fruits ! ...

Hors-calibres, invendus, invendables, pertes et gaspillage alimentaire : Qu’est-ce ?

D’après l’ADEME, 10 millions de tonnes d’aliments encore consommables sont jetés chaque année, en France. Ce gaspillage alimentaire représente un enjeu environnemental, économique, éthique et social. Mais alors quels sont ces aliments gaspillés,...

Mieux comprendre le score nutritionnel de nos produits

De nombreux outils comme le Nutri-score, l’Eco-score ou encore des applications comme Yuka voient le jour depuis quelques années. Leur but ? Nous aider, nous consommateurs.rices à mieux comprendre ce que nous mettons dans nos assiettes. Avec cette multitude...

Le transport, une problématique pour l’environnement

Lorsqu'on est une entreprise, il est souvent compliqué d'avoir une démarche totalement durable. Par exemple, nous souhaiterions que nos biscuits anti-gaspi et 100% français soient vraiment zéro-déchet. Mais la réalité est telle que les contraintes d'hygiène et de...

Le marc de café, comment le réutiliser ?

Le marc de café se réutilise ? Exactement ! Que vous soyez amateurs.trices de café ou non, nous sommes sûres que vous allez craquer pour au moins une de ces superbes astuces anti-gaspi pour réutiliser le marc ! Notre équipe s'est renseignée sur toutes les façons dont...

La mode de seconde main, une astuce écolonomique

Selon l'entreprise de chaussures et maroquinerie Minuit sur Terre , 100 milliards de vêtements sont vendus chaque année dans le monde entier. Ce chiffre fait du domaine du textile la deuxième source de pollution avec 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre émis...