Sur notre boutique en ligne, la livraison 🚚 est offerte en France métropolitaine à partir de 55,00 € d'achats.

Votre panier

Votre panier est vide.

Sélectionner une page

Passez commande et recevez des échantillons de nos futurs biscuits anti-gaspi apéritifs !

Le devenir des déchets recyclables

20 août 2020 – Infos durables

Le devenir des déchets recyclables

On parle souvent de poubelle jaune pour ce qui concerne les emballages recyclables (canettes, bouteilles en plastiques…). En réalité elle est parfois bleue, verte ou bordeaux… En plus de la couleur, c’est en réalité le système de collecte et de tri qui diffère selon la localisation en France, ce qui peut devenir assez casse-tête pour nous, citoyen(ne)s.
.

A quoi sert la poubelle de tri ?

Nous, particuliers, produisons 3 types de déchets : 

  • les déchets organiques ;
  • les déchets recyclables ;
  • les déchets résiduels

Les déchets recyclables ont vocation à être jetés dans la poubelle de tri. Vous le savez, il s’agit en majorité des emballages alimentaires, mais aussi cosmétiques ou d’objets : bouteilles, barquettes, flacons…

Crédit photo : Freepik

Les déchets sont d’abord collectés par des agents, appelés les ripeurs, dont les conditions de travail sont difficiles: travail de nuit, travail dehors sous toute météo, travail physique… Les déchets recyclables sont ensuite acheminés jusqu’au centre de tri le plus proche. Dans cette installation industrialisée, de nombreuses machines utilisent diverses technologies pour séparer les différents déchets selon leur matériau de fabrication. Une partie du tri est également réalisé à la main par des agents sur des tapis roulants faisant défiler à toute allure les déchets, le but étant de rectifier les erreurs de tri. C’est un travail fastidieux et dangereux dans des conditions assez difficiles, mêlant bruit et rapidité. Cela demande beaucoup de rigueur et de concentration. 

Une fois les déchets séparés par type de matière, ils sont compressés en blocs d’environ 1m3 qu’on appelle balles. Les balles sont ensuite envoyées vers les filières de recyclage spécifiques pour valoriser la matière. Ainsi, le tri des déchets permet leur valorisation et donc la diminution de l’extraction de ressources pour produire de nouveaux objets, emballages, matériau d’isolation…
.

Que doit-on mettre dans la poubelle de tri ?
Qu’est ce que l’extension des consignes de tri ?

Le meilleur moyen de faire le tri de la manière la plus efficace possible est de suivre les indications de la collectivité dans laquelle nous vivons : métropole, communauté de communes, agglomération… Ces indications sont parfois indiquées directement sur nos poubelles ou tout simplement sur les sites Internet des collectivités. Il existe également le guide du tri https://www.consignesdetri.fr de CITEO, l’éco-organisme de référence pour la collecte et le recyclage, où nous pouvons mentionner notre adresse et rechercher le geste de tri nous devons adopter pour cet emballage en particulier..

En effet, les consignes de tri diffèrent en France. Un emballage recyclable en théorie ne sera pas forcément recyclé en pratique si le centre de tri associé ne dispose pas des technologies de séparation de ce matériau et/ou si la filière de recyclage spécifique n’est pas développée.

Heureusement, la loi pour la transition écologique et la croissance verte de 2015 donne comme prochains objectifs d’ :

  • étendre les consignes de tri des emballages ménagers à l’ensemble des emballages en plastique d’ici 2022, dont les films et barquettes en plastique : c’est l’extension des consignes de tri. Nous pourrons donc mettre au tri TOUS les emballages plastiques : pots de yaourt, films alimentaires… C’est peut-être déjà le cas chez vous ?
  • harmoniser progressivement les consignes de tri et les couleurs des poubelles d’ici 2025 : il sera alors possible d’identifier plus facilement le bac ou le conteneur approprié, partout en France, peu importe la région où nous nous situons.

Ces mesures ont pour but de simplifier le tri et d’en améliorer la qualité. Cependant, la gestion des déchets ne repose pas seulement sur un meilleur tri, mais aussi et d’abord sur la réduction de ces derniers !
.

Le mirage du recyclage ?

Le recyclage permet de valoriser les matériaux pour créer de nouveaux emballages et objets. Il est donc intéressant pour diminuer l’extraction des ressources mais ne la supprime pas totalement. Pour recycler la matière (plastique, carton…), il faut souvent chauffer, broyer, séparer. Ces opérations détériorent la qualité des matériaux et la matière recyclée va souvent servir à d’autres utilisations que celle qu’elle avait à l’origine.Il faudra donc par exemple 27 bouteilles d’1,5 litres pour fabriquer un pull en laine polaire.

Et le recyclage n’est pas possible à l’infini ! Notamment concernant le plastique, ce qui pose un réel problème, mais aussi le papier. Seul le verre semble pouvoir se recycler à l’infini.

Cependant, la collecte, le tri et le recyclage de ces déchets recyclables engendrent des activités de transport et d’industrie, coûteuses en énergie et émettrices de gaz à effet de serre, comme toute activité humaine. 

Crédit photo : Lemon Tri

Faciliter, encourager et harmoniser le tri est donc essentiel mais la première mesure à accentuer est celle de la réduction de nos déchets de manière générale. C’est un point que les collectivités et CITEO ont du mal à transmettre aux citoyen(ne)s. Ils préfèrent donc se concentrer sur la qualité du tri et du recyclage. Un bon exemple qui illustre cela est la campagne “Trier c’est donner” de CITEO. (Ils ont d’ailleurs développé un quizz ludique qui mérite le détour : https://www.triercestdonner.fr/comment-trier-les-dechets-et-comprendre-les-benefices-du-recyclage )

D’un autre côté, les consommatrices et consommateurs responsables s’orientent vers le zéro déchet. Zéro Waste France soutient ces pratiques et n’hésite pas à parler du mirage du recyclage pour dénoncer qu’il ne s’agit pas de la solution absolue.

Le développement de la distribution en vrac est favorable pour diminuer les déchets, mais implique aussi d’autres normes.
.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos autres contenus engagés et engageants

nos astuces, recettes, conseils, infos et initiatives écolo

5 recettes anti-gaspi salées avec du pain rassis

Le pain rassis ou pain invendu, c'est un peu la raison de l'existence d'In Extremis. C'est en se rendant compte que 14% du gaspillage alimentaire est du pain que nous avons créé In Extremis. Un produit qui fait toute notre réputation, à...

7 astuces pour consommer des fruits et légumes sans se ruiner

7 astuces pour consommer des fruits et légumes sans se ruiner

Les bienfaits des ingrédients de nos biscuits

Comme vous le savez, votre santé et celle de la planète sont au cœur de notre démarche. C’est pourquoi nous avons développé une première gamme de biscuits qui vous apportent les bons nutriments, notamment au petit déjeuner ou comme encas entre...

5 objets réutilisables à adopter dans la cuisine

Chaque français.e produit environ 4,6 tonnes de déchets chaque année (ADEME, 2016). Au quotidien, nous utilisons de nombreux objets à usage unique, notamment en cuisine. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe aujourd'hui autant d'alternatives réutilisables, bien plus...

Quoi mettre dans son assiette pour être en bonne santé ?

Quoi mettre dans son assiette pour être en bonne santé ?

4 recettes de bouillon anti-gaspi

Réussir de bons petits plats c'est aussi réussir ses bouillons ! Chez In Extremis nous avons vidé nos frigos et nos placards des bouillons tout préparés, en cubes, trop salés, avec une composition beaucoup trop longue et d'étranges ingrédients. Et on utilise quoi pour...

20 astuces anti-gaspi pour réutiliser ses citrons

Il n'est pas rare que les recettes de cuisine nécessitent qu'une moitié de citron... Résultat, on se retrouve avec l'autre moitié de citron, au fond du frigo, sans savoir quoi en faire. Que ce soit sa chair ou son écorce, le citron possède de nombreux bienfaits. Il...

Les bonnes pratiques d’hygiène à la maison

Aujourd'hui nous nous sommes dit qu'il était important de vous parler des bonnes pratiques d'hygiène. Savez-vous qu'en France, en 2019, plus de 15 000 personnes ont eu une intoxication alimentaire déclarée. Ces chiffres ne prennent évidemment pas en compte toutes...

12 façons de réutiliser ses coquilles d’oeufs

Le saviez-vous ? Chaque année, chaque Français mange environ 230 oeufs. Si on y réfléchit, on se rend compte qu'autant de coquilles d'oeufs se retrouvent donc dans nos poubelles. Une quantité de déchets qui pourrait être évitée ! Les coquilles d'oeufs...

Fruits trop mûrs ou abîmés, comment les réutiliser ?

Vous avez des fruits trop mûrs ou abîmés qui trainent chez vous ? Ne les jetez pas ! Il existe une multitude d'astuces pour utiliser ces fruits de façon originale ! C'est l'heure de ravir vos papilles ou alors de faire du bien à votre peau grâce à vos fruits ! ...